La NASA et boeing se préparent à remplacer le module de service Starliner avant une mission vers la station spatiale

by Yvon
0 comment

 

La nasa et boeing continuent de préparer la mission Starliner orbital flight test-2 (oft-2) vers la station spatiale internationale dans le cadre du programme commercial crew de la nasa. L’équipe a récemment déchargé le carburant du vaisseau oft-2 dans l’usine de production Starliner du centre spatial kennedy de la NASA en floride afin de préparer le détachement et le remplacement du module de service (SM2) actuel du module de l’équipage.

L’équipe Starliner et l’achèvement réussi de la phase de développement du vaisseau spatial sont essentiels pour maintenir l’iss opérationnelle jusqu’en 2030. L’engagement de l’équipe à mettre au point des remèdes efficaces et des mesures correctives après la première tentative de lancement de l’oft-2 témoigne de son engagement continu à envoyer en toute sécurité des astronautes de la NASA à bord de l’iss dans les années à venir.

En décembre, boeing a décidé d’avancer les modules de service actuellement en production pour ses prochains essais en vol sans pilote et sans pilote. Le module de service prévu pour les essais en vol habité (CFT) est maintenant utilisé pour l’oft-2, tandis que le module de service prévu pour la première mission post-certification Starliner, starliner-1, sera maintenant utilisé pour le CFT. Une fois séparé du compartiment de l’équipage de l’oft-2 dans les semaines à venir, le SM2 sera envoyé à l’installation d’essai de white sands de la nasa au nouveau Mexique pour des tests supplémentaires liés aux problèmes affectant les vannes d’isolement des oxydants de l’engin spatial.

L’enquête sur le problème de la soupape a continué de confirmer que la cause la plus probable était l’interaction de l’humidité avec le téflon, qui a pénétré dans le joint d’étanchéité de la soupape et a causé la corrosion. Les essais se poursuivront afin de bien comprendre les effets de cette situation sur la vanne dans divers environnements. Les essais comprenaient l’évaluation de l’étanchéité environnementale et l’exposition de la vanne dans un environnement contrôlé à des températures et des conditions similaires à celles vécues par le vaisseau spatial avant le lancement prévu par le programme oft-2. Les résultats de ces essais contribueront aux efforts correctifs en cours visant à prévenir des problèmes semblables dans les futurs modules de service.

La production du nouveau module de service (SM4), qui sera installé dans le module de l’équipage de l’oft-2, continue également de progresser. Le module de service a récemment été transféré de la zone de production basse à la zone de traitement dangereux de l’usine pour des essais d’étanchéité haute pression. Avant de connecter ce module de service au module de l’équipage de l’oft-2, les tâches restantes comprenaient les essais de réception, la connexion finale du faisceau de fils, l’installation des panneaux des panneaux de cellules solaires et les derniers travaux de finition.

La nasa et boeing poursuivent leurs efforts pour obtenir une place vacante dans la fenêtre de lancement de l’united launch alliance en mai prochain. La date réelle de lancement sera déterminée au fur et à mesure que la sonde sera prête.

You may also like

Leave a Comment